Les cigognes construisent-elles leur nid sur les cheminées ?

Arbre, rochers, construction… La cigogne peut construire son nid dans des endroits diverses. Un seul mot d’ordre toutefois : prendre de la hauteur !

La cigogne blanche (Ciconia ciconia) est un oiseau migrateur, même si dans les zones les plus chaudes de notre pays des sujets tendent à se sédentariser. Elle est fidèle à ses lieux de reproduction. Nous avons obligé cette espèce à chercher de nouveaux sites pour implanter son nid. Il est avant tout situé en un lieu d’où la vue est dégagée, ce qui permet de prévenir l’arrivée d’un danger. Quasiment tous les nids que nous avons eu l’occasion d’observer répondent à ce critère. La cigogne, en oiseau prévoyant, met aussi la ponte à l’abri des prédateurs terrestres. Pour ce faire, elle bâtit son nid en hauteur, souvent entre 5 et 25 m, et plus si disponibilités (45 m). Enfin, il n’est pas rare de constater la proximité de zones de nourrissage voisines. Le support est de nature diverse, distinguons les supports naturels et les supports artificiels. Les supports naturels se déclinent en deux mots arbre ou rocher. Chez nous les arbres sont largement utilisés, souvent des chênes ou des pins.
Les grands arbres sont privilégiés, les sites choisis dans des régions comme la Camargue relativement peu arborée, le démontrent.

Les rochers sont utilisés notamment en Espagne et au Maroc, le nid pouvant trôner au sommet d’une simple colonne rocheuse d’une dizaine de mètres de haut.
Les sites artificiels comprennent de nombreux monuments, mais également des maisons d’habitation, des bâtiments agricoles, ou de grands poteaux. En France, un nombre croissant de plates-formes réalisées et mises en place par des associations incitent la cigogne à la construction. Les sites de plates-formes sont assez prisés. Les nids sont souvent solitaires, mais les oiseaux créent parfois des colonies qui peuvent en regrouper plusieurs dizaines. Le nid est un amas de branches sèches entrelacées en cercle. L’intérieur est garni d’une foule de choses, parfois des détritus. Comme les couples sont fidèles au nid et que chaque année celui-ci est remis en état, les plus vieux peuvent atteindre des dimensions impressionnantes et un poids de plusieurs centaines de kilos ! Il n’est pas rare que d’autres espèces (passereaux) nidifient dans l’entrelacs branchu d’un nid de cigogne.

Source: Les oiseaux ont-ils du flair ? 160 clés pour comprendre les oiseaux de Luc et Muriel Chazel, paru aux éditions Quæ
cigogne et nid

Une réflexion au sujet de « Les cigognes construisent-elles leur nid sur les cheminées ? »

  1. J ai une cigogne qui vient tous les soirs en haut d un arocaria (genre de sapin)
    Elle y reste jusqu au lendemain matin
    Pensez vous qu elle repère les lieux en vue d’un accouplement et pourquoi pas d un nid.???j aimerais tant………
    J aimerais bien une réponse…..merci infiniment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *