Archives pour la catégorie Animaux et insectes

Les poissons ont-ils froid l’hiver et chaud l’été ?

Les poissons sont des organismes poïkilothermes ou à « sang froid » (du grec « poïkilos », « varié, divers, changeant » et « thermos », « chaud »). Cela signifie que leur température corporelle varie avec celle de leur milieu et que leur métabolisme est directement lié à la température de l’eau, que ce … Continuer la lecture de Les poissons ont-ils froid l’hiver et chaud l’été ? 

Des animaux d’espèces différentes peuvent-ils s’accoupler ?

La notion d’espèce est intimement liée à la capacité reproductive des individus. Depuis la définition introduite par le biologiste allemand Ernst Mayr en 1942, on considère qu’une espèce est une population dont les individus peuvent se reproduire entre eux et engendrer des descendants viables et féconds. Autrement dit, deux espèces sont distinctes à partir du … Continuer la lecture de Des animaux d’espèces différentes peuvent-ils s’accoupler ? 

Lézards : leurs sens en éveil !

Comment fonctionnent le goût, la vue et l’ouïe chez les lézards ? La langue, organe sensoriel « stéréo » Tous les lézards, à l’instar des serpents, ont un organe sensitif particulièrement important : l’organe de Jacobson. Beaucoup d’espèces de lézards sortent très souvent leur langue, dont l’extrémité est bifide. Elle récupère les substances odorantes du milieu, … Continuer la lecture de Lézards : leurs sens en éveil ! 

OISEAUX : Certains sites préhistoriques ont révélé la présence de nombreux ossements de lagopède alpin dans les reliefs de repas humains.

Les Néandertaliens, les peuples premiers et l’oiseau

De tout temps, les humains ont chassé les oiseaux pour les manger et, aujourd’hui encore, pour de nombreux peuples premiers, la chasse reste le principal apport en protéines carnées. Le pigeon biset Columba livia, ancêtre de notre pigeon des villes, était régulièrement consommé par les Néandertaliens, comme l’a révélé une séquence de plus de 35 … Continuer la lecture de Les Néandertaliens, les peuples premiers et l’oiseau 

Petites limaces, gros dégâts ?

Plusieurs petites limaces de couleur terne se rencontrent dans le jardin, notamment dans le potager. Parmi celles-ci, la petite limace grise (ou loche) Deroceras reticulatum (Muller) (Agriolimacidae) n’est pas rare. De 40 à 60 mm de long à maturité, elle est en fait de couleur variable, blanc crème à café au lait clair, exceptionnellement maculée … Continuer la lecture de Petites limaces, gros dégâts ? 

L’insecte qui a sauvé la vie à un entomologiste…

Une petite histoire d’entomologie… N’ayant pas pu se présenter à temps pour prêter serment à la Constitution civile du clergé, d’après les exigences de la loi du 12 juillet 1790 de la Révolution française – et en dépit de démarches ultérieures –, l’abbé Pierre-André Latreille, naturaliste natif de Brive fut écroué le 8 novembre 1793 … Continuer la lecture de L’insecte qui a sauvé la vie à un entomologiste… 

Pourquoi la grenouille se fait-elle plus grosse que le bœuf ?

L’herpétologiste américain K.R. Porter a dit un jour qu’à peu près n’importe quel animal peut dévorer un amphibien. Habiter dans un environnement d’une telle hostilité, qu’elle vienne de sa propre espèce, de la multitude des autres espèces prédatrices ou encore de parasites, mais aussi d’espèces compétitrices, contraignantes pour les conditions de vie, suppose une véritable … Continuer la lecture de Pourquoi la grenouille se fait-elle plus grosse que le bœuf ? 

Quelles différences y a-t-il entre des bois et des cornes ?

À l’image des bisons, gazelles et bouquetins, de magnifiques ornements peuvent embellir les têtes des cerfs, rennes et élans. Tandis que les premiers sont parés de cornes, les seconds portent des bois ! Et, pour l’éléphant, le narval (cétacé) ou le phacochère, ce ne sont ni des bois ni des cornes qui parent leurs têtes, mais … Continuer la lecture de Quelles différences y a-t-il entre des bois et des cornes ? 

matériel d'identification des amphibiens

Techniques d’identification des Amphibiens

Les Amphibiens de France colonisent des milieux très variés. Ils peuvent être très discrets ou au contraire bruyants, diurnes ou nocturnes. Cette variété de comportements fait qu’il n’existe pas une méthode d’inventaire pour l’ensemble des espèces suspectées dans une région. La réussite d’un inventaire va le plus souvent passer par la combinaison de différentes techniques … Continuer la lecture de Techniques d’identification des Amphibiens 

fourmis

Les fourmis, pionnières en agriculture ?

Les fourmis auraient « inventé » l’agriculture 10 millions d’années avant Homo sapiens. Dès leur apparition au Crétacé, il y a environ 100 millions d’années, les abeilles et les fourmis semblent former des colonies structurées dotées d’une intelligence collective. Ce mode d’organisation s’appelle l’eusocialité et se définit, au sein de la même colonie, par l’existence de plusieurs castes … Continuer la lecture de Les fourmis, pionnières en agriculture ?