Sommeil du cerf : dort-il pareil que nous ?

Si en moyenne on nous recommande de dormir 7 à 8 heures par jour, qu’en est-il du cerf ? Ses phases de sommeil sont-elles similaires aux nôtres ?

Les phases de sommeil ne sont pas particulièrement exprimées chez le cerf. Dans la journée, elles durent plus longtemps en automne et en hiver par temps ensoleillé qu’au printemps et en été. Pendant ces phases de quelques minutes, au maximum dix, en hiver plus, le cerf dort profondément. Tous les animaux d’une harde ne sont pas concernés en même temps par le sommeil profond. Certains veillent pendant que les autres dorment. Les organes des sens sont alors « débranchés ».

La recherche sur la faune sauvage n’a pu mettre en évidence jusqu’à présent le nombre de ces phases au cours d’une journée. Leur fréquence est beaucoup plus grande pendant la période diurne. La nuit, le cerf redoute les grands carnivores naturels et renonce au repos intense. L’animal ne se repose jamais debout comme le cheval. Il se couche les pattes antérieures sous son corps. Pendant ces phases, il dort la tête posée sur le sol, les yeux fermés. La tête reste droite au début. Elle s’incline progressivement au fur et à mesure que le sommeil progresse.

Source: Quel avenir pour le cerf, le chevreuil et le sanglier ? de Roger Fichant, paru aux éditions Quæ

02377HDQ_cerfs

Le sommeil du cerf est perturbé par la crainte des grands carnivores alors qu’un simple moustique suffit à troubler notre nuit…

Crédit photographique : Philippe Toussaint

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *